Fast-food : Du mode de vie à l’industrie

Chaque jour, 1% de la population américaine va travailler dans un fast-food, afin de sustenter les quelques 50 millions d’américains, soit une personne sur 6, qui se presseront dans un des 230 000 restaurants présents sur l’ensemble du territoire. En développement constant, l’industrie du fast-food n’a jamais connu la crise. Au contraire, en 40 ans, ses revenus sont passés de 6 à 200 milliards par an, uniquement aux Etats-Unis, selon le rapport de l’industrie du fast-food 2016. Une croissance insolente rendue possible grâce à la réactivité des chaînes de restaurant, qui n’hésitent pas à innover pour s’adapter aux changements de la société.

Lmacdo-manhattane fast-food est défini comme un type de restauration axé sur la distribution, à toute heure et pour un prix peu élevé, de quelques produits dont la préparation est entièrement automatisée, et qui peuvent être consommés sur place ou à emporter. Et au pays du fast-food, il ne faut pas chercher bien loin pour en trouver, tant la concentration est importante. A Manhattan par exemple, en plein centre de New York, vous ne trouverez pas moins de 83 McDonald’s! Et la plupart des chaînes sont ouvertes H24. Comment expliquer cette omniprésence ?

Le fast-food est avant tout une réponse au mode de vie des Américains. Les repas n’étant pas un moment particulier de la journée, les Américains n’y consacrent pas trop de temps. Il n’est pas rare ici de déjeuner directement à son bureau le midi, et en quelques dizaines de minutes le soir. Ainsi, la demande pour un repas rapidement préparé et abordable financièrement est énorme. Aujourd’hui, un enfant américain sur trois mange dans un fast-food le midi. Une offre auto-entretenue par les chaînes qui se multiplient et proposent au citoyen américain une diversité qu’on ne trouve nulle part ailleurs.

20170123_152349Wendy’s, White Castle, Five Guys ou encore Shake Shack sont les variantes américaines du fast-food mainstream, de type McDonalds ou Burger King. Mais rien de plus simple que de sortir du classique burger/frites, en allant à Wok to Walk, déguster Thaïlandais, ou encore à Chipotle pour un plat mexicain. Et pour une pause sucrée, vous pourrez trouver des donuts à Dunkin Donuts, ou encore goûter les fabuleux cheescake de la CheeseCake Factory. Si cette offre extraordinaire est une des clés de la réussite, elle ne fait pas tout.

En effet, les fast-foods ont surtout su évoluer avec leur temps, et répondre aux envies des clients, malgré les nombreuses critiques. Les restaurants se modernisent et innovent tout d’abord, à l’image du dernier en date : Eatsa. Créée en 2015, Eatsa est une chaîne de restaurants entièrement automatisée. Le client commande à une borne, et attend ensuite devant un écran tactile géant, qui fait apparaître sa commande en un temps record. Et les cuisiniers préparant les plats, soigneusement cachés derrière le mur, sont déjà voués à disparaître. En plus d’un environnement numérique original, la chaîne propose une nourriture végétarienne copieuse, et peu chère. D’autres chaînes ont fait le choix des jeunes. Starbucks, chaîne préférée des jeunes, a depuis peu ajouté bière et vin à ses menus, quand Chipotle, chaîne mexicaine, a innové avec ses « bowls » mexicains très variés, et une politique de fidélité très avantageuse.

eatsa

Le dernier défi relevé par les chaînes de fast-food, est sanitaire. Décriées pour la qualité de la nourriture proposée et leurs conséquences sur une population adulte désormais obèse aux 2/3, les chaînes ont multiplié les actions pour devenir des « fast-good ». Elles ont dans un premier temps renforcé et standardisé leurs opérations de préparation afin d’éviter tout problème sanitaire. Et l’offre d’une nourriture à l’origine contrôlée voire saine s’est élargie. De nombreuses chaînes de Fast-food ont fait le choix de produits locaux, et d’une viande tracée, comme Five Guys, qui revendique aujourd’hui le burger haut-de-gamme. La chaîne mexicaine Chipotle s’est même engagée contre les dérives de l’industrie agroalimentaire dans une vidéo vue près de 12 millions de fois.

Ainsi, le fast-food est un véritable mode de vie aux Etats-Unis. Sans forcément s’en remettre aux chaînes, les Américains mangent en très peu de temps. Mais l’offre importante et la concentration exceptionnelle de restaurants aux pieds des bureaux en fait des solutions de facilité très abordables. Si l’ère du fast-food n’est donc pas près de se terminer, le véritable défi est pour les fast-foods traditionnels qui doivent faire face à la montée en puissance d’autres concepts, modernes, et sains. Une réalité pour McDonalds en 2015, qui, pour la première fois depuis sa création, a fermé plus de restaurants qu’il n’en a ouverts aux Etats-Unis.

Pour en savoir plus sur l’industrie du fast-food :

https://www.franchisehelp.com/industry-reports/fast-food-industry-report/

5 faits sur l’industrie du fast-food que vous ne savez sûrement pas :

http://money.cnn.com/video/news/2015/04/08/fast-food-industry-stunning-stats.cnnmoney/index.html

Et pour découvrir le nouveau concept Eatsa :

https://www.entrepreneur.com/article/288548

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s